Archives de tags | Actualités

Chroniques du règne de Manu 1er dit le Dégarni

Chronique du 10 novembre. Qu’ils paraissaient déjà loin les jours bénits où Notre Riant Biquet parcourait les rues de l’ile Bourbon, jouait au Conseiller Paul-Amploi – comme naguère la reine Marie-Antoinette s’amusait à la bergère – et paradait au milieu de figurants dûment triés sur le volet. Il avait fallu rentrer en métropole. Dans l’aéroplane […]

Chronique du 10 octobre

Chronique du 10 octobre L’affaire était d’importance. Notre Impavide Monarc venait de se prendre un camouflet, et pas des moindres. Son Acrimonieuse Arrogance avait choisi une courtisane bien en vue, la baronne de la Goule-Harre, pour siéger et le représenter au gouvernement de l’Europe. Las ! Les députés du Parlement de cette noble organisation avaient […]

Chroniques du règne de Manu 1er dit Le Despérado.

Chronique du 22 septembre Chaque jour ou presque, dans notre beau pays, un mari battait sa femme à mort, quand il ne la serinait pas, ou encore lui faisait quelques trous de carabine dans le corps par où sa pauvre vie s’échappait. Chaque jour ou presque, des petits restaient inconsolables de la perte d’une mère, […]

Chroniques du règne de Manu 1er dit Le Galopin.

Chronique du 21 août. Il se préparait dans la bonne ville de Biarritz un grand raout des sept Importants de la planète. La cité basque était peu à peu transformée en camp retranché On y traquait férocement tous les supposés factieux, on faisait venir des hordes de reitres noirs, on imposait aux habitants le couvre-feu […]

Chroniques du règne de Manu 1er dit Le Bruni.

Chronique du 18 août Notre Précieux Pipoteur avait reçu en songe la visite de son très cher Maréchal. Ce dernier lui conseilla de parler à ses sujets en ces termes : réconciliation et héroïsme, résignation et abandon. A son réveil, il ordonna à ses Très-Chers-Conseillers de rédiger un énième discours qu’il lirait le jour même devant […]

Chronique du règne de Manu 1er dit Le Pipoteur.

Chronique du 16 août « Ce fut le 15 du mois d’août. Il était dans la tradition de la vieille République d’honorer la mémoire du Débarquement en Provence de 1944. Sa Glorieuse Grandeur, Monarc absolu de la Startupnéchionnne n’entendit pas déroger à l’usage. On organisa donc en grande pompe son déplacement en aéroplane de son fort […]