Humour

Chronique du règne de Manu 1er dit le Turpide.

Chronique du dimanche 14 octobre. Son Impuissance Horlogère était de retour de la lointaine Erevan, où elle s’en était allée glorifier la langue française et oublier tous les petits tracas qui lui pourrissaient sérieusement son règne. Les gazetiers se momifiaient littéralement d’attendre le Grand Remaniement. Ils scrutaient nerveusement les cheminées du Château, mais en vain. […]

Chronique du règne de Manu 1er dit le Turpide.

Chronique du 7 octobre On était dimanche, et aucune fumée blanche n’avait flotté au dessus du Château. Le fauteuil de Grand Chambellan aux Affaires Intérieures était toujours occupé d’une fesse par le Premier Grand Chambellan, monsieur du Havre, pendant que l’autre moitié de son auguste postérieur occupait le fauteuil qui lui avait été dévolu voilà […]

Chroniques du règne de Manu 1er dit le Turpide.

Chronique du 3 octobre « Laissez-venir à moi les aigrefins, les gredins, les bandits de grand chemin, les coquins, les trousse-jarret, les canailles, les gibiers de potence,, les fripouilles, les brabançons, car ils sont tous enfants de la StartupNation ! ». Notre Alleluiesque Suzerain ne s’était pas contenté de tancer les chômeurs, il avait surtout décidé de se […]

Chroniques du règne de Manu 1er dit Le Turpide.

Chronique du 30 septembre. Notre Grand Divin ne décolérait pas. A chaque fois que les astres lui étaient favorables pour enfin obtenir cette reconnaissance planétaire à laquelle il était prédestiné, eu égard à ses immenses atouts, son autorité naturelle, sa brillante prestance, son charme irrésistible, son auguste magnétisme, un événement contraire venait tout gâcher. Sa […]

Chroniques du règne de Manu 1er dit le Turpide.

Chronique du 19 septembre Le Sieur de Grosbras, dont on avait si abondamment parlé pendant l’été, et que les partisans de la Faction de sa Nébuleuse Hauteur auraient aimé savoir au fin fond de la Patagonie, le sieur de GrosBras, ce nervi bien-aimé de notre Barbouzeux Suzerain, était de retour. Et quel retour ! La Chambre […]

Chroniques du règne de Manu 1er Le Turpide.

Chronique du 2 au 9 septembre Habemus Horticolam ….Ce fut finalement au présidenticule de l’Assemblée Nationale, le petit marquis De Rue-Git, qu’ échurent les râteaux et les binettes. Ce petit personnage était, aux dires de chacun et chacune qui l’avaient cotôyé, un grand ambitieux. Il se disait aussi qu’il avait le gosier bien assez large […]

Chroniques du règne de Manu 1er dit Le Turpide.

Chronique du 1er septembre Depuis le Royaume de Danemark où il s’en était allé faire des mondanités, avec de véritables altesses couronnées et blasonnées et recevoir tous les honneurs dus à son orgueil, son Ivresse des Altitudes communiqua sur la démission de son Grand Jardinier. Précédemment, les services du Château, sous la houlette de la […]