Archive | 29 avril 2021

Vous parcourez les archives du site par date.

Chroniques du temps de la grippe pangoline

Madame de la Pâlie, la Chambellane Des-Armées, croyant tirer à vue sur madame de Montretout et les vieux bellicistes, avait fait long-feu. La ChatelHaine pavoisait haut. Elle se vit invitée dans les salons de la Gazette Rance Infaux. Piquée au vif d’avoir été traitée de «molle » par le duc du Dard-Malin, la cheffe des Haineux jouait à merveille la partition de la surenchère. Elle se payait le luxe, ayant foulé aux pieds dans sa missive les principes de la vieille République, de s’en réclamer et de briguer le Trône. La Gazette Tares Avariées n’en était point à sa première tentative de pronunciamento. On pouvait régulièrement y lire les propos factieux du vicomte du Joli de la Vileté, lequel avait eu un temps son couvert au Château avant que d’indisposer Notre Ombrageux Bibelot. Le vieux général de la Malepiquouze, l’un des instigateurs de ce qui était pour certains une rouspétance de charentaises, y tenait aussi tribune.