Archive | 4 janvier 2021

Vous parcourez les archives du site par date.

Chroniques du règne de Manu 1er dit Le Petit, en l’an de disgrâce 21

l y avait d’autres sujets d’inquiétude. La Grande Croisade de la Sainte-Vaccine piétinait. Le Roy – qui commandait en toute chose mais n’était jamais responsable de rien – tança vigoureusement le Chevalier Gode-Froid-Bouillant d’Alanver, lequel déversa son ire sur celui qu’on avait nommé général en chef des croisés, le comte de La Poissonnerie. N’avait-il point deux jours auparavant vanté les mérites de la lenteur de la Croisade ? « Cela donne le temps de faire les choses bien » avait ainsi mielleusement susurré le comte devant des gazetiers médusés. On incrimina alors ces maudits Riens et Riennes, qui ne voulaient point se faire vacciner, préférant mourir apostats !