Poster un commentaire

Chroniques du règne de Manu 1er dit le Pétochard

Brève du 3 décembre

Il soufflait un vent de panique en Startupnéchionne. On s’approchait de la date fatidique du 5 décembre. C’était le jour choisi par les Guildes de défense des laborieux et laborieuses pour signifier leur colère. La conspiratioin que Notre Cynique Concussionnaire fourbissait – aidé dans cette sinistre besogne par le marquis de La Voye – pour réduire à la misère les Riens et les Riennes en leur volant leurs retraites, ne passait pas. Pour dire mieux, les noirs desseins avaient été éventés. Chacun, chacune avait fait ses calculs et le résultat était terrible. Il portait un nom : pauvreté.
Le dimanche qui précédait cette folle semaine, les Chambellans s’étaient réunis à l’hôtel de Matignon, chez monsieur le Duc du Havre, pour tenir un conseil de guerre. Le plus hardi à la bataille était monsieur de La Darre Manain qui enjoignit farouchement les Riens et les Riennes à ne point aller battre le pavé. Il chercha à diviser dans le camp des laborieux, en désignant les « privilégiés ». Monsieur de la Blanche-Equerre décida que le moment était venu de fustiger les maitres et maitresses des escholes, et les professeurs, qui avaient le plus à perdre dans cette machination. Il déclara que certains « ne comprenaient pas tout » : c’était donc par faiblesse d’esprit qu’ils cesseraient le travail. Sa déclaration eut pour conséquence de faire grimper d’un cran la colère. On usa alors de cajoleries et de promesses : le Grand Chambellan aux Escoles promit que personne parmi les maitres – à condition d’avoir trimardé toute une vie et même plus- ne toucherait moins de mille écus. C’était à peine 100 écus de plus que l’aumône qui était accordée aux vieux laborieux et laborieuses qui n’avaient pas suffisamment cotisé. Les maitres d’escholes s’étouffèrent. Ils sortirent les fourches.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :